Prendre les mesures menuiserie porte intérieur

On veut ce qu’il y a de mieux pour la décoration, que tout soit parfait jusque dans les moindres détails. Dans ce cas, pour la menuiserie porte intérieure, il est recommandé de prendre les mesures pour obtenir un résultat à la hauteur de ses attentes.

Une mesure précise pour une tolérance qui passe

2 cm de plus ou de moins ne fera pas de différence, pense-t-on. En vérité si, dans la mesure où la tolérance avoisine 1 cm. En effet, une baie a une hauteur de 2,05 m. La hauteur se situera donc entre 2,04 m et 2,06 m. En ce qui concerne la largeur, elle se trouve entre70 cm et 1,10 m. ensuite, il suffit de multiplier par 5 pour avoir un pan de plus. Dans ce cas, on ne dépassera qu’un centimètre tout au plus.

La prise des mesures pour la menuiserie porte intérieure

Pour avoir des mesures précises, on doit se munir d’un mètre, d’une feuille de papier et d’un crayon. Pour commencer, on mesure sous le linteau, une fois à droite et une fois à gauche. La mesure la plus courte sera celle qui servira à la menuiserie porte interieur. Ensuite, on prend la mesure la largeur des murs. Tout comme avec la première mesure, on ne gardera que la plus petite des deux côtés.

L’ébrasement de la porte

Il faut distinguer le chambranle d’ébrasement. Le chambranle est l’élément de finition en bois bordant le cadre de la porte. C’est en d’autres termes la face des murs. L’ébrasement pour sa part est la partie recouvrant l’épaisseur du mur. Pour prendre les mesures de l’ébrasement, on décale de 30 cm du linteau en allant vers le bas et pareillement vers le haut. Dans tous les cas, il vaut mieux avoir un ébrasement plus large pour ensuite le rectifier plutôt que l’inverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *